Vulnérabilité au changement environnemental

Les groupes vulnérables

Tout le monde est vulnérable aux modifications de l'environnement, mais l'aptitude des hommes et des sociétés à s'adapter et à survivre à ces changements est très variable. Les habitants des pays en développement, en particulier des pays les moins avancés, ont une capacité moindre de s'adapter au changement et sont donc plus vulnérables aux risques environnementaux et au changement intervenant dans le monde, de même qu'ils sont plus vulnérables à d'autres problèmes. La pauvreté est généralement reconnue comme l'une des principales causes de vulnérabilité aux risques environnementaux, car les pauvres ont généralement de moindres capacités de faire face à ces menaces, et supportent donc une part disproportionnée des effets des catastrophes, des conflits, des sécheresses, de la désertification et de la pollution. Mais la pauvreté n'est pas la seule raison de cet état de choses.