Climate Change 2001:
Synthesis Report
Other reports in this collection
 

8.1

La réponse à cette question s'articule autour de deux points clés. Premièrement, les incidences des activités humaines sur l'environnement sont à l'origine de nombreux problèmes, dus, pour la plupart, à des facteurs communs liés à la satisfaction des besoins humains. Deuxièmement, nombre de ces problèmes - leurs causes et leurs effets - font l'objet d'une interaction biogéophysique et socio-économique. La présente réponse, qui est axée sur les changements climatiques, évalue la compréhension actuelle des interactions entre les causes et effets des problèmes environnementaux clés d'aujourd'hui. Elle contient également un résumé des mesures d'intervention individuelles proposées pour résoudre ces problèmes, et montre comment les choix d'options associées à un problème peuvent influer positivement ou négativement sur un autre problème. La perspective d'approches intégrées efficaces est aussi examinée.

 

8.2

Les problèmes environnementaux locaux, régionaux et mondiaux sont souvent inextricablement liés et influent sur la satisfaction durable des besoins humains.

 

8.3

Dans bien des cas, la satisfaction des besoins humains est à l'origine d'une détérioration de l'environnement, qui risque elle-même de diminuer la capacité à répondre aux besoins actuels et futurs. La société dispose de diverses options de voies de développement, mais celles-ci ne seront durables que si l'environnement est protégé. La détérioration de l'environnement est déjà évidente à l'échelle locale, régionale et mondiale, comme le montrent la pollution atmosphérique, la pénurie d'eau douce, le déboisement, la désertification, les dépôts acides, l'appauvrissement de la biodiversité et la modification des gènes et des espèces, la dégradation des terres, l'appauvrissement de l'ozone stratosphérique, et les changements climatiques. Très souvent, la satisfaction des besoins humains entraîne ou aggrave de graves problèmes environnementaux, qui eux-mêmes peuvent augmenter la vulnérabilité aux changements climatiques. On peut, par exemple, augmenter les rendements agricoles par une utilisation accrue des engrais azotés, de l'irrigation ou par la transformation des prairies naturelles et des forêts en terres cultivées. Ces activités agricoles peuvent avoir des répercussions sur le climat mondial en raison de l'émission de gaz à effet de serre, entraîner une dégradation des terres due à l'érosion et à la salinisation des sols, et contribuer à la diminution de la biodiversité. A leur tour, ces changements environnementaux peuvent avoir des incidences sur les besoins humains. Les rendements agricoles peuvent être diminués par des changements de l'importance et des profils des précipitations, et les vagues de chaleur peuvent avoir des répercussions sur la santé des populations urbaines.

GTI TRE Sections 3.4, 4.1, & 5.2, GTII TRE Sections 4.1 & 5.1-2, & GTIII TRE Sections 3.6 & 4.2
8.4

De même que des problèmes environnementaux différents sont souvent dus aux mêmes forces motrices sous-jacentes (croissance économique, évolution technologique générale, modes de vie, évolution démographique - effectifs de la population, structure par âges et migrations - et structures de gouvernance), les solutions à différents problèmes environnementaux et socio-économiques doivent surmonter des obstacles communs. L'action menée en vue de la résolution des problèmes environnementaux peut rencontrer de nombreux obstacles communs, notamment :

  • L'augmentation des besoins en ressources naturelles et en énergie ;
  • Des imperfections du marché, dont des subventions qui conduisent à une utilisation inefficace des ressources et constituent un obstacle à la pénétration du marché par des technologies écologiquement rationnelles ; l'absence de reconnaissance de la valeur réelle des ressources naturelles ; l'incapacité à prendre des dispositions financières pour les valeurs mondiales des ressources naturelles au niveau local, et l'incapacité à internaliser les coûts de la détérioration de l'environnement dans la valeur marchande d'une ressource ;
  • Une disponibilité et un transfert limités des technologies, une utilisation inefficace des technologies et des investissements insuffisants pour la recherche et développement des futures technologies ;
  • Une gestion inefficace des ressources naturelles et de l'énergie.
GTIII TRE Chapter 5, RSSE Chapitre 3, & RSTT TD 1.5
8.5

Plusieurs problèmes environnementaux, jusqu'ici considérés comme étant séparés, sont en fait liés aux changements climatiques du fait de changements biogéochimiques et socio-économiques communs.

 
8.6

La Figure 8-1 montre les interactions entre les changements climatiques et d'autres problèmes environnementaux.


 
 

Pollution atmosphérique de l'ozone à la surface et changements climatiques

 
8.7

La pollution atmosphérique de l'ozone à la surface et les émissions qui en sont la cause sont deux facteurs clés des changements climatiques mondiaux. Les polluants à l'origine de la pollution de l'ozone à la surface (oxydes d'azote, monoxyde de carbone, et composés organiques volatils) contribuent également à l'augmentation de l'ozone troposphérique mondial, ce qui en fait le troisième facteur de forçage radiatif par ordre d'importance après le CO2 et le CH4 (voir Figure 2-2). Dans certaines régions, les émissions de composés précurseurs de l'ozone sont réglementées par des traités environnementaux régionaux (voir Table 8-3) et autres réglementations.

GTI TRE Sections 4.2.3-4


Other reports in this collection