AFRICA ENVIRONMENT OUTLOOK
Past, present and future perspectives

DISCUSSIONS AND SYNTHESE

INTRODUCTION

L’humanité a de tout temps recouru à divers procédés et méthodes pour chercher à savoir ce que l’avenir lui réservait. De fait, une école de pensée soutient que ce souci de l’humanité de connaître l’avenir et l’envie de se concilier ce dernier pour éviter les catastrophes et produire des bienfaits, pourraient bien être en partie à l’origine de sa soif de connaissances. Quoi qu’il en soit, toute exploration de l’avenir demeure une vaste entreprise, visant à élucider les incertitudes et à tirer des enseignements. Il s’agit d’autant plus d’une gageure lorsque l’objet de l’étude concerne l’humanité dans son domaine, et la capacité de l’humanité à assurer sa conservation.

Dans notre tentative d’engager le développement de l’environnement africain sur une nouvelle voie, nous avons tiré parti de tous les outils à notre disposition. Par exemple, comme Achebe et al. (1990) l’ont écrit dans Beyond Hunger, « toute réflexion sur l’avenir exige foi et vision, mêlées de détachement philosophique, de richesse émotionnelle et de fantaisie créative, ainsi que les outils rigoureux et méthodiques de la science. » Par conséquent, dans cette anticipation de l’avenir de l’Afrique de 2002 à 2032, nous avons réuni toutes ces facettes pour produire des descriptions quantitatives et de riches exposés des divers scénarios qui, selon nous, devraient contribuer à cerner les mesures fondamentales qui doivent être engagées durant le nouveau millénaire.

L’intérêt de la CMAE pour la rédaction d’un rapport tel que l’AEO représente un cap important pour le processus de développement de la région. Il doit en outre constituer une nouvelle étape sur le plan des rapports que nous entretenons avec l’environnement. C’est cette perception qui forme le cadre de l’analyse présentée dans ce chapitre. Les quatre scénarios, à savoir Forces du marché, Réforme des politiques, Univers forteresse et Grandes transitions, ont été élaborés en vue de faciliter les débats sur l’avenir de notre environnement. Ils sont de simples conceptualisations de l’évolution possible de l’environnement au cours des trente prochaines années. Cette division en catégories, certes commode, ne saurait s’interpréter comme indiquant une quelconque compartimentalisation des processus de changement. Comme le montrent les exposés, il est possible, même au sein d’un pays, de retrouver des aspects de chacun des scénarios. Le scénario Univers forteresse, bien que scénario catastrophique, dont l’avènement résulte de l’apathie et de la négligence envers les questions de développement durable, comporte maintes caractéristiques présentes aujourd’hui dans le système socio-économique de nombreux pays africains.

Néanmoins, écrire sur l’avenir peut être l’une des entreprises les plus délicates, car l’avenir est par essence inconnu et incertain. Cette tâche peut également s’avérer passionnante, car pleine d’inattendus et de surprises. Tel est notre point de vue. Ce que nous avons réalisé dans cet ouvrage est par conséquent une évaluation à la fois quantitative et qualitative de l’avenir de notre région, dans l’espoir d’attirer l’attention des individus en position d’autorité, qui peuvent définir et mettre en œuvre les politiques, sur les questions cruciales soulevées à propos des tendances désirables ou indésirables. Dans cette dernière partie, nous tenterons de récapituler les conclusions.