AFRICA ENVIRONMENT OUTLOOK
Past, present and future perspectives

DIMENSIONS SOCIALES DE LA VULNERABILITE HUMAINE

Click to enlarge

Up to 65 per cent of urban dwellers in some African regions live in poverty, with little or no access to social and urban services which constitute decent living conditions.

PNUE

Les modifications de la structure et la distribution des populations peuvent aussi bien être la cause que la conséquence des changements environnementaux. A mesure que la dégradation des sols s’étend et que l’insécurité alimentaire s’aggrave du fait des changements climatiques et du réchauffement de la planète, de plus en plus d’individus sont contraints de migrer en milieu urbain à la recherche de travail et d’autres opportunités. La diversification des moyens de subsistance, l’éducation, le pouvoir, l’adaptabilité et la sécurité sont quelques-uns des facteurs qui fournissent de meilleures capacités de faire face aux changements environnementaux. Les plus vulnérables sont donc ceux qui en sont dépourvus.

PAUVRETÉ

Les changements environnementaux ont presque toujours un impact plus fort sur les plus démunis. La population africaine, dont la majorité vit dans la pauvreté, dépend directement des récoltes, de la cueillette, de la chasse et de la pêche. La pauvreté peut être exacerbée de multiples manières par les changements environnementaux, en particulier dans les économies africaines fondées sur les ressources naturelles. Combinées aux changements climatiques, la dégradation des sols, la déforestation, l’insalubrité de l’eau et la réduction de la biodiversité contribuent toutes à une diminution globale de la qualité de l’environnement et à un accroissement de la vulnérabilité des populations dépendantes des ressources naturelles (Banque mondiale, 1997). La dégradation de ces ressources réduit la productivité des plus démunis, qui en dépendent en grande partie. Elle les rend encore plus sensibles aux événements tels que la sécheresse ou les inondations, les fluctuations économiques et les dissensions civiles (Banque mondiale, 1997). La pauvreté empêche les populations de se remettre de ces événements et affaiblit leur résistance sociale et écologique, d’autant plus qu’elles n’ont pas la capacité ou la possibilité d’investir dans la gestion des ressources naturelles.

Le tableau 3.2 fournit la moyenne des indicateurs de pauvreté pour les différentes sous-régions d’Afrique en les classant selon trois niveaux de développement humain : élevé, moyen et faible. Pour chaque sous-région, il indique également le nombre de pays situés dans chaque groupe de développement humain, le nombre moyen de personnes vivant avec 1 USD par jour et le nombre moyen de personnes vivant en dessous du seuil national de pauvreté.

Les crises macro-économiques affectent les populations pauvres de différentes manières, qui contribuent toutes à leur vulnérabilité aux changements environnementaux. En effet, la situation est telle que le niveau de vie diminue, la capacité des déshérités à s’extraire de la pauvreté est limitée, le taux de malnutrition et d’abandon scolaire des enfants augmente et les biens des ménages sont vendus à bas prix (Banque mondiale, 2000). Ceci ne fait que perpétuer la pauvreté chronique et réduire la croissance économique globale. La réduction des moyens de subsistance rend les populations plus vulnérables aux changements environnementaux du fait de la diminution de leur capacité à faire face. De plus, elle accroît leur propension à adopter des stratégies comportant des risques environnementaux, telles que l’installation dans des plaines inondables ou sur des pentes instables.

Tableau 3.2 Indicateurs de pauvreté dans les pays d’Afrique
Sous-région
(nombre de pays)
Nombre de pays
dans chaque groupe
% de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté
1 USD par jour (PPA 1993)
(moyenne 1983–1999)
Seuil national de pauvreté
(moyenne 1984–1999)
 
A. DEVELOPPEMENT HUMAIN ELEVE : Aucun pays d’Afrique dans ce groupe !
 
B. DEVELOPPEMENT HUMAIN MOYEN :
Afrique du Nord (7) 5 23 9.8
Afrique occidentale (14)
2 39 1
Afrique centrale (6)
4 xx 0
Afrique orientale (7)
1 27 2
Afrique australe (11) 6 32.2 8.5
COI (4* - hors Réunion)
3 - 10.6
       
C. DEVELOPPEMENT HUMAIN FAIBLE :
Afrique du Nord (5)
2 29 75
Afrique occidentale (14)
12 47.1 49
Afrique centrale (6)
2 67 64
Afrique orientale (7)
8 29 45.5
Afrique australe (11)
4 51 70
COI (4* - hors Réunion 1 63 70
       
Source: Summarized from JES-Preparation WSSD 2001

Continue sur la page suivante