AFRICA ENVIRONMENT OUTLOOK
Past, present and future perspectives

FORETS

Click to enlarge
Figure 2s.4 Menaces pesant sur les forêts

Les pays d’Afrique occidentale et centrale sont les seuls à posséder d’abondantes ressources de couverts forestiers fermés, même si Madagascar et les régions les plus humides d’Afrique australe et orientale ont des zones de forêts tout aussi essentielles mais plus petites. La savane et les zones boisées prédominent dans les pays les plus arides d’Afrique. Ces écosystèmes, très différents des couverts forestiers fermés, sont également dotés de diverses ressources naturelles. Les forêts et les zones boisées jouent un rôle essentiel dans le soutien des économies nationales et des communautés locales grâce à l’exploitation des ressources, la fourniture d’habitats et de services dérivés de l’écosystème. La majorité de ces ressources et de ces services n’ayant pas été quantifiée en termes monétaires, ils sont souvent sous-évalués et menacés par la surexploitation.

L’Afrique possède le taux de déforestation le plus rapide du monde. La concurrence relative à l’utilisation des terres (agriculture et établissements humains essentiellement) contribue au déclin des forêts et des zones boisées, tandis que la demande croissante en bois de chauffage et en charbon de bois est également une cause majeure de déforestation. Outre l’impact écologique, les communautés locales souffrent de la disparition de moyens d’existence et de la perte de sources d’énergie vitales. Bien que des politiques et des mécanismes de renforcement de l’utilisation durable des forêts soient déjà en vigueur dans de nombreux pays et que des accords de coopération régionaux soient en cours de préparation, la mise en œuvre des règlements et leur application sont dérisoires car les forces économiques exercent des pressions sur les gouvernements et les communautés afin de favoriser des pratiques non durables visant les profits à court terme. L’engagement politique en faveur de la protection des forêts indigènes, des pratiques d’exploitation durables et des droits de propriété des communautés doit être consolidé et le développement de sources d’énergie de rechange figurer parmi les priorités. La figure 2s.4 signale les principales menaces pesant sur les forêts en Afrique.