AFRICA ENVIRONMENT OUTLOOK
Past, present and future perspectives

ENVIRONNEMENTS COTIERS ET MARINS

Click to enlarge
Figure 2s.3 Menaces sur l’environnement côtier et marin

L’Afrique dispose d’un littoral long et varié qui possède une grande diversité d’habitats, de ressources et d’activités économiques. Il s’est produit un développement urbain et industriel rapide, ainsi qu’une croissance importante du tourisme dans de nombreuses zones côtières, qui n’ont pas été accompagnés d’une planification et d’une protection adéquates et des infrastructures nécessaires. En conséquence, et à cause des phénomènes de déforestation et d’érosion des sols dans l’intérieur des terres, l’érosion côtière est une préoccupation croissante, particulièrement en Afrique occidentale et orientale et dans les îles de l’ouest de l’océan Indien. L’élévation du niveau des mers due aux changements climatiques représente une menace réelle et sérieuse pour les îles de l’ouest de l’océan Indien et pour les établissements côtiers à basse altitude, notamment dans le nord, l’ouest et le centre de l’Afrique. L’augmentation de la température des mers peut potentiellement provoquer la décoloration des coraux, conséquence qui aurait un impact néfaste sur l’économie des pays bordant la mer Rouge et l’ouest de l’océan Indien.

L’environnement côtier et marin est également menacé par la pollution émanant de sources terrestres ou marines. La pollution par les hydrocarbures constitue une menace importante en raison de l’importance du transport d’hydrocarbures menaçant les îles et les côtes d’Afrique orientale et australe et des activités de traitement et de forage pétroliers causant des problèmes le long des côtes du nord, de l’ouest et du centre de l’Afrique. Les effluents domestiques, industriels et agricoles sont un problème dans la plupart des sous-régions, particulièrement autour des grands centres côtiers urbains ou industriels, ainsi qu’en Afrique occidentale et centrale, dont la zone côtière compte de nombreuses plantations commerciales. La surexploitation des ressources côtières et marines est une préoccupation prioritaire pour les pays d’Afrique australe et occidentale et pour les îles en raison de la relative importance de leur zone économique exclusive (ZEE).

La plupart des pays côtiers d’Afrique ont ratifié des conventions internationales et disposent de politiques et de règlements concernant la viabilité du développement côtier et de l’utilisation des ressources marines. Ainsi, de nombreux pays ont élaboré des programmes de gestion intégrée de la zone côtière (GIZC), affichant ainsi leur attachement à une utilisation durable de la zone côtière et des ressources marines. Ces programmes sont néanmoins de grande envergure et requièrent des ressources considérables, comme du personnel qualifié, des équipements, des ressources financières et davantage d’efficacité en matière de contrôle, surveillance, administration et application. Le manque de coordination entre les départements gouvernementaux, d’une part, et entre les pays, d’autre part, constitue une entrave supplémentaire à leur efficacité. Il convient donc de renforcer la coordination. La figure 2s.3 indique les menaces pesant sur les environnements côtiers et marins en Afrique.